BIMOTA DB10 Bimotard 2012 - Présentation

Aller en bas

BIMOTA DB10 Bimotard 2012 - Présentation

Message  the pat le Mar 20 Déc - 18:08





Depuis sa création, Bimota s'est toujours évertué à proposer des machines d'exception, avec une préférence très marquée pour la sportive. La petite usine ne s'est éloignée de ce segment qu'à trois reprises : deux fois chez les roadsters, avec la DB3 900 Mantra et l'actuel DB6 Delirio, et aujourd'hui dans le gros supermotard, avec ce luxueux DB10 Bimotard.

Le jeu de mots est particulièrement bien choisi. Et comme tout Bimota, ce DB10 suscite un intérêt plus que prononcé avant même de le découvrir. Mais pour le coup, on manifeste une pointe de déception. Reprenant le concept de l'Hypermotard de Ducati, le Bimotard ne fait pas dans l'originalité et ressemble vraiment trop au cousin de Bologne. On aurait apprécié un engin qui claque plus la rétine.
Cette amertume digérée, on retrouve avec plaisir le choix des matériaux et de la technologie employée par Bimota. Ancré autour du bicylindre desmo 1100 cm3 de la monster et du HM Ducati, le cadre demeure le superbe ensemble treillis tubulaire relié à des platines en aluminium taillées dans la masse. Même procédure pour le bras oscillant, tout simplement exceptionnel, limite indécent tant il accapare l'attention.
Les 98 chevaux du DB10 ne demandent qu'à distribuer du sport, surtout que l'engin n'accuse que 168 kg à la pesée. Merci à l'habillage minimum, aux jantes OZ racing, et à la tentatrice sélection de pièces précieuses. Comme ce tête de fourche entièrement réalisé en carbone, tout comme les petites écopes latérales, le garde-boue avant tronqué à mi-course, celui de l'arrière se prolongeant en tant que protège-chaine, et jusqu'au support de plaque.
Qu'est-ce qui ferait le plus peur à la route ? La fourche inversée Marzocchi de 50 mm de diamètre ou ses tés biseautés absolument superbes ? Peu importe, car comme à l'accoutumée, les périphériques châssis sont signées hautes performances. Un bel amortisseur Öhlins, des étriers de frein radiaux Brembo à 4 pistons, de gros disques wave de 320 mm – Quand au twin 1100, il respire ici grâce à un mapping et une ligne d'échappement en titane maison.

Cette incursion de Bimota dans un secteur très spécial est pour le moins étonnante. Mais la magie du petit constructeur, c'est de provoquer l'intérêt et la curiosité pour cette DB10 Bimotard même si vous n'avez jamais été intéressé par le segment où elle s'aventure.





  • Chassis :
  • Cadre : Treillis tubulaire en acier
  • Réservoir : 13.5 litres
  • Hauteur de selle : 820mm
  • Longueur : 2045mm
  • Largeur : 850mm
  • Hauteur : 1330mm
  • Empattement : 1455mm
  • Poids à sec : 168kg



  • Train avant :
  • Fourche téléhydraulique inversée Ø 50 mm, déb : 165mm
  • 2 disques Ø 320 mm, étriers radiaux 4 pistons
  • Roue AV : 120 / 70 - 17"



  • Transmission :
  • Boite à 6 rapports
  • Transmission secondaire par chaîne



  • Train arrière :
  • Mono-amortisseur Extreme Tech
  • 1 disque Ø 220 mm, étrier 2 pistons
  • Roue AR : 180 / 55 - 17"



  • Moteur :
  • Bicylindre, 4 temps
  • Refroidissement : Refroidissement par air
  • Injection Ø nc
  • 1 ACT, desmodromique
  • 2 soupapes par cylindre
  • 1078 cc (98 x 71.5mm)
  • 98 ch à 7500 tr/min
  • 10.5 mkg à 5500 tr/min

Prix : environ 20000€

Crédit Infos et Photos Constructeur

_________________
avatar
the pat
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 8698
Age : 55
Localisation : Redessan
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.libertemoto30.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum