Le championnat de France Superbike reprend à la fin du mois.

Aller en bas

Le championnat de France Superbike reprend à la fin du mois.

Message  the pat le Sam 12 Mar - 8:12

C’est sur le circuit Bugatti au Mans que sera donné le coup d’envoi de la nouvelle saison du Championnat de France Superbike, les 26 et 27 mars prochains. Equipes et pilotes ont déjà repris le travail et les traditionnelles séances d’essais hivernaux battent leur plein, à tout juste quelques jours des essais officiels qui se dérouleront les 10 et 11 mars 2011 sur le circuit cher à l’ACO. La pression monte, mais à n’en pas douter, ce sera l’effervescence de la reprise qui régnera aussi bien lors des essais que lors du week-end d’ouverture du championnat FSBK.


SUPERBIKE : VERS UNE NOUVELLE DOMINATION DES BMW ?

Avec pas moins de 7 marques présentes cette année, on constate avec plaisir le retour de Honda France sur le championnat FSBK. C’est Yann Sotter, vainqueur de la coupe de France 1000 Promosport en 2010 (sur une Honda), qui sera au guidon de la 1000 CBR officielle. Sur les 36 inscrits que comporte cette catégorie en 2011, pas moins de 13 BMW sont engagées. L’apparition et la domination de la S1000RR l’année dernière semble faire des émules. Les pilotes officiels de la marque bavaroise restent logiquement inchangés : Erwan Nigon et Sébastien Gimbert sont respectivement Champion et Vice-Champion France Superbike 2010. Guillaume Dietrich passe en revanche d’une Suzuki officielle à une BMW privée, autant dire qu’il s’agit d’un challenge relevé ! D’importants changements interviennent au sein du Junior Team Suzuki puisqu’il n’y aura plus qu’une seule GSXR dans la catégorie reine et Freddy Foray, Champion du Monde d’Endurance 2010, reste à son guidon. Un autre Champion du Monde d’Endurance et vainqueur des 24 Heures Moto en 2009, Gwen Giabbani, participera à cette première manche du FSBK avec son équipe engagée sur le mondial d’endurance, le YART. Il n’a pas prévu d’autre participation au FSBK pour le moment, mais disposant de la moto et des pneus, il lui suffirait de trouver une structure pour participer à l’ensemble du championnat. Du côté des « Verts » de Kawasaki, Julien Da Costa est rejoint par Grégory Leblanc. Déjà co-équipiers l’année dernière, ils ont gagné les 24 Heures Moto sur la fameuse « numéro 11 ». Grégory Leblanc franchit une étape puisqu’en 2010, il évoluait en Supersport, dont il a décroché le titre lors de la manche disputée sur le circuit Bugatti. Reste que les pilotes Kawasaki ont pour eux une toute nouvelle ZX10R équipée du très attendu Traction Control (système d’anti-patinage, déjà très performant sur la BMW S1000RR). Les pilotes de Gilles Stafler pourraient donc bien être les adversaires les plus coriaces des BMW. Mais pourront-ils empêcher une nouvelle domination de ces dernières ? Premiers éléments de réponse lors de l’ouverture du FSBK au Mans les 26 et 27 mars prochains.
Retrouvez l’interview d’Erwan Nigon à la fin de ce communiqué.

SUPERSPORT : DE NOMBREUX PRETENDANTS POUR LE TITRE !

Donner un pronostic dans cette catégorie relève de l’exploit ! Avec pas moins de 6 pilotes minimum pouvant prétendre au podium chaque week-end, il y a de grandes chances que le Supersport soit la catégorie qui nous tienne le plus en haleine. Champion 2009 et Vice-Champion 2010, Mathieu Gines est un sérieux candidat pour le titre. Toujours dans la structure Tecmas et avec une Honda 600 CBR, il bénéficiera de l’arrivée de Michelin dans la catégorie. Tout comme Etienne Masson, dont la montée en puissance l’année dernière a été remarquée. Le pilote du Yamaha Junior Team Moto Ain a gagné la confiance de Yamaha France pour 2011. Du côté des Suzuki, ce sont deux nouvelles 600 GSXR, dont on attend de belles performances, qui sont engagées par le Junior Team Suzuki et qui devraient également jouer aux avant-postes. Elles sont confiées à Baptiste Guittet et Vincent Philippe. Le premier, originaire du Mans, est une valeur montante du sport moto français. Le second est un pilote emblématique du SERT, quintuple Champion du Monde d’Endurance, y compris en 2010, et vainqueur des 24 Heures Moto en 2003. Il faudra compter également avec les pilotes de la Dark Dog Academy. Louis Bulle, la plus jeune recrue, a démontré un fort potentiel depuis plusieurs saisons. Olivier Four (qui devrait rester pilote Kawasaki pour l’endurance) et Denis Bouan sont plus expérimentés, le premier ayant gagné par deux fois les 24 Heures Moto (en 2006 et 2010) et déjà obtenu le titre Supersport en 2008. Cependant, de jeunes pilotes talentueux tels Kevin Denis, Axel Maurin, Alexis Masbou, ou plus expérimentés tels Julien Enjolras et Lauren Brian peuvent eux aussi être en mesure de jouer les meilleures places comme ils l’ont déjà fait par le passé.


SUPERBIKE 125CC : PLACE A LA RELEVE

A l’heure où nous écrivons ces lignes, nous ne pouvons faire un tour complet des engagés, néanmoins, il est possible de remarquer que les « jeunes » qui la composaient ont laissé leur place. En effet, il est intéressant de voir arriver de nouveaux pilotes en provenance d’autres championnats. Ainsi, Thibault Gourin et Guillaume Raymond, 1er et 2ème de la Coupe de France Promosport 125cc, s’y essayent. C’est également le cas de Raynald Castillon Gioanni et Yvan Laetzig, 1er et 3ème de la catégorie Conti Pré GP (des 80cc intégrées aux courses 125 Promosport). Jules Danilo, qui a fait des débuts très prometteurs en 2010 dans la catégorie, semble faire, pour l’heure, figure de favori. Nul doute que tous les participants seront très motivés !


PIRELLI 600 : LA FORMULE CONTINUE DE SEDUIRE

Il s’agit d’un tremplin mis en place pour aider les jeunes pilotes dans leur apprentissage d’une moto 600cc, la suite logique étant pour eux d’évoluer vers le Supersport français ou le Superstock européen. Visiblement la formule est au point puisque cette année encore, nombre d’entre eux évoluent dans ce sens. C’est notamment le cas pour les 6 premiers du classement 2010 ! Ce Trophée affiche tout de même complet pour 2011. Toujours sur la base des résultats de l’année passée, on pourra voir Clément Chevrier et Sébastien Chavanon vouloir jouer aux avant-postes, mais aussi Jeremy Vallon, dans le top 5 pour ses 2 seules participations de l’an dernier, ou même Grégory Di Carlo et Kevin Szalai, Champion et Vice-Champion de France 125 Superbike, c’est dire s’ils ont de bonnes bases de pilotage !


COUPE DE FRANCE TOP TWIN : LE « CHALLENGE » EST DEVENU UNE COUPE FEDERALE

Cette nouvelle appellation ne change que peu de choses dans le déroulement et l’organisation du Top Twin. Il marque une reconnaissance du promoteur, Thierry Capela, par la Fédération Française de Moto. De plus, les trois premiers de cette coupe se verront remettre un titre fédéral. La bonne ambiance régnant dans cette catégorie dédiée aux gros moteurs bi-cylindres, est sans doute l’une des clés du succès qui fait que les principaux acteurs reviennent en 2011. Ce sont donc Jean-Yves Mounier, Stéphane Pagani, Michel Amalric, Lionel Ancelin et Ludovic Baudry, soit 5 des 6 meilleurs pilotes classés en 2010. Ayant quasiment monopolisé le Top 5 à eux seuls, on peut s’attendre, cette année encore, à de belles passes d’armes.


SIDE CARS

Toujours très spectaculaire à voir, la catégorie des side-cars demeure un moment incontournable des week-ends de FSBK. Le circuit Bugatti leur convient particulièrement bien car il dispose d’une piste large et d’un bon revêtement. Les 5 meilleurs équipages de 2010 seront présents pour ce nouveau championnat et à l’identique (à l’exception d’un passager). On attend donc principalement les tandems Barbier/Deboise, La Bail/Chaigneau et Beneteau/Bajus qui constituent le podium de l’an dernier. C’est à domicile que l’équipage vainqueur et licencié de l’ASM ACO donnera le coup d’envoi de cette nouvelle saison.




Interview d’Erwan Nigon, pilote BMW et Champion de France Superbike en titre. En 2010, il a survolé les compétitions, son principal adversaire étant son propre co-équipier.

Erwan, l’année dernière vous avez dominé le championnat avec de très gros écarts sur les autres motos. Pensez-vous que cela puisse arriver de nouveau cette année ?

J’espère ! (rires) L’année dernière tout le monde a regardé d’un mauvais œil notre réussite, mais personne n’a vu tout le travail que nous avons fourni avec Seb, mon co-équipier (ndlr Sébastien Gimbert). Et puis nous avons fait un sacré pari en nous engageant sur cette toute nouvelle moto dont on ne pouvait pas connaître le niveau de performance à l’époque. Nos bons résultats ne sont pas venus que de la moto et nous travaillerons très dur aussi cette année pour continuer à être devant !

Quand vous pensez à la saison qui se profile, quels pilotes voyez-vous comme les adversaires les plus sérieux ? Comment voyez-vous l’arrivée de la nouvelle Kawasaki ?

Comme ça l’a été en 2010, je pense que mon co-équipier sera le plus dangereux pour moi. Nous avons montré l’année dernière que nous avions des niveaux vraiment très proches. Concernant la nouvelle Kawasaki, elle sera plus performante bien sûr ! Mais je ne pense pas autant que nos BMW.

En 2008 également l’ouverture du FSBK s’était faite au Mans, qu’est-ce qui a changé depuis ?

En 2008 cela ne m’avait pas réussi du tout ! J’avais chuté aux essais et je n’avais pas pu participer aux courses. C’est là que j’ai perdu le titre, mais ça on ne le sait qu’après. Cette année j’arrive en favori et non plus en outsider. C’est d’ailleurs très confortable comme position ! Par contre, je joue le championnat et si mon but premier sera de marquer et d’assurer des points, n’empêche que j’aime bien faire des pôles et gagner des courses, alors je me battrai aussi pour ça !


Communiqué de presse : Automobile Club de l'Ouest

_________________
avatar
the pat
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 8726
Age : 55
Localisation : Redessan
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.libertemoto30.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum