Dimanche 25 juin - MotoGp - Grand Prix des Pays Bas - Motul TT Assen

Aller en bas

Dimanche 25 juin - MotoGp - Grand Prix des Pays Bas - Motul TT Assen

Message  the pat le Ven 24 Juin - 20:22



Huitième manche de la saison 2016, le Motul TT Assen aura lieu pour la première fois de l’histoire le dimanche plutôt que le
 samedi.



Unique destination à avoir figuré au calendrier des Grands Prix chaque année depuis la création du Championnat du Monde en 1949, Assen accueille du 24 au 26 juin la huitième manche de la saison MotoGP 2016, le Motul TT Assen.

Surnommée « Cathédrale du Motocyclisme », la localité d’Assen entretient une tradition de sports mécaniques qui commence en 1925, avec le tout premier Dutch TT, un évènement qui a depuis eu lieu chaque année hormis durant la période 1940-1945, en raison de la Seconde Guerre Mondiale. Après plusieurs décennies de courses organisées sur les routes locales et traditionnellement le dernier week-end du mois de juin, le TT Assen se dote d’un véritable circuit fermé et destiné à la compétition en 1955. Au fil des ans, le tracé connaît de nombreuses modifications, dont la plus récente en 2010, mais demeure parmi les préférés des pilotes.

La saison 2016 marquera un autre changement important pour le TT Assen, ne concernant pas la piste mais le programme des courses, qui auront pour la toute première fois lieu le dimanche plutôt que le samedi. À l’origine, les organisateurs avaient choisi le samedi comme jour de course parce que l’évènement, qui empruntait les routes locales, empêchait une partie de la population locale de se rendre à l’église le dimanche.

Cette année, le paddock arrive à Assen après un week-end marqué par la tragique disparition de Luis Salom à Barcelone, où les pilotes et les teams ont rendu hommage au pilote espagnol avec trois incroyables courses. En MotoGP, Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) et Marc Márquez (Repsol Honda Team) ont assuré le spectacle en se battant en duel pour la victoire jusque dans le dernier tour. Vainqueur pour la deuxième fois de la saison, Rossi retrouvera à Assen un circuit où il s’est imposé à sept reprises dans la catégorie reine et où il avait signé sa 100e victoire en 2009. Le circuit néerlandais est aussi le lieu où il avait renoué avec la victoire après une série de 44 courses sans succès en 2013, date de son retour chez Yamaha.




Le nonuple Champion du Monde avait remporté l’épreuve l’an dernier suite à un autre duel avec Márquez, dont la tentative de dépassement dans la dernière chicane avait poussé Rossi à couper le dernier virage en passant par les graviers et filer seul vers la ligne d’arrivée. Márquez avait dû se contenter de la seconde place et manquait la plus haute marche du podium à Assen pour la quatrième fois seulement en huit courses sur le circuit néerlandais, toutes catégories confondues. Le pilote du team Repsol Honda aura cette fois-ci l’objectif d’accroître son avance sur Jorge Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP) au classement général puisque ce dernier n’a que dix points de retard tandis que Rossi occupe la troisième place, à vingt-deux points de Márquez.



Le Top 3 du classement MotoGP n’avait plus été aussi serré au bout de sept courses depuis 2012, lorsque Casey Stoner, Lorenzo et Dani Pedrosa (Repsol Honda Team) se tenaient en dix-neuf points. Bien qu’il n’ait chuté qu’une fois, au Mans, alors que Rossi et Lorenzo ont dû abandonner deux fois chacun, Márquez ne dispose donc que d’un maigre avantage et n’est pas plus favori au titre mondial que les deux pilotes Yamaha.

Des trois, Lorenzo ne manquera certainement pas de motivation à Assen après avoir vécu un véritable cauchemar à Barcelone, où un manque de grip à l’avant avait très vite mis fin à ses espoirs de podium. Et alors qu’il comptait limiter la casse en marquant quelques points, l’Espagnol a été contraint à l’abandon après avoir été percuté par Andrea Iannone (Ducati Team), qui a été pénalisé et partira en dernière position sur la grille d’Assen.

Contrairement à ceux de Rossi et Márquez, le palmarès du Majorquin aux Pays-Bas est assez mitigé et marqué par un certain manque de chance. Il avait subi une collision avec Marco Simoncelli en 2011 et avait été percuté par Álvaro Bautista dès le premier virage l’année suivante. En 2013, il s’était fracturé la clavicule gauche le jeudi et avait fait un comeback héroïque pour courir le samedi et prendre la cinquième place, moins de 48 heures après un aller-retour express à Barcelone pour se faire opérer. Sa seule victoire à Assen en MotoGP date de 2010. Depuis, il n’a eu qu’un seul autre podium aux Pays-Bas, en 2015, en finissant troisième.

Parmi les pilotes qui pourraient inquiéter les principaux candidats au podium néerlandais, Cal Crutchlow (LCR Honda) sera à surveiller puisque le Britannique semblait avoir renoué avec son meilleur niveau lors du Test post-GP de Barcelone, dont il avait signé le meilleur temps. Le Britannique avait en plus décroché la pole à Assen en 2013, lorsqu’il courait pour Tech3, et avait concrétisé avec une troisième place en course.

Pedrosa est un autre pilote Honda en progrès et était sur la première ligne de la grille pour la première fois de l’année à Barcelone, où il a obtenu son deuxième podium de la saison. Le Catalan est monté sur le podium d’Assen plusieurs fois mais ne s’y est jamais imposé en catégorie reine.

Après avoir manqué d’atteindre leurs objectifs à Barcelone, Aleix Espargaró (Team Suzuki Ecstar) et Maverick Viñales (Team Suzuki Ecstar) auront une nouvelle opportunité de partir à l’assaut des avant-postes lors de cette épreuve, dont Espargaró avait pris le départ en pole position en 2014.

Sixième du classement général, son frère cadet Pol Espargaró (Monster Yamaha Tech3) demeure quant à lui le pilote de team indépendant le mieux classé et compte onze points d’avance sur Héctor Barberá (Avintia Racing). Loris Baz, le coéquipier de ce dernier, continue pour sa part à récupérer de multiples fractures au pied droit, dont il avait été opéré à la fin du mois de mai, et sera, comme à Barcelone, remplacé par Michele Pirro.






Source MotoGp.com

_________________
avatar
the pat
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 8690
Age : 55
Localisation : Redessan
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.libertemoto30.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimanche 25 juin - MotoGp - Grand Prix des Pays Bas - Motul TT Assen

Message  Latabase le Sam 25 Juin - 17:10








_________________
avatar
Latabase
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 1120
Age : 55
Localisation : Castillon du Gard
Date d'inscription : 08/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimanche 25 juin - MotoGp - Grand Prix des Pays Bas - Motul TT Assen

Message  Latabase le Sam 25 Juin - 17:17








_________________
avatar
Latabase
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 1120
Age : 55
Localisation : Castillon du Gard
Date d'inscription : 08/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimanche 25 juin - MotoGp - Grand Prix des Pays Bas - Motul TT Assen

Message  the pat le Sam 25 Juin - 19:10



Dovizioso s’empare de la pole pour le Motul TT Assen.



L’Italien a su tirer son épingle du jeu suite à l’arrivée de la pluie à Assen et a pris l’aspiration sur Rossi, qui partira second.

Suite à ce que la pluie ait fait son arrivée à la mi-journée, les qualifications pour le Motul TT Assen promettaient bien des surprises et se sont en effet terminées sur une première ligne inédite que mènera Andrea Dovizioso (Ducati Team) devant Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) et Scott Redding (Octo Pramac Yakhnich).

Sur une Ducati GP 2016 avec laquelle son coéquipier avait dominé la première journée, Dovizioso a réussi à s’installer en tête assez vite mais a dû se mettre dans la roue de Rossi et suivre l’Italien sur son dernier tour pour s’assurer la pole avec sept dixièmes de seconde d’avance sur le nonuple Champion du Monde. Dovizioso n’avait plus été en première ligne depuis le GP d’Italie de 2015 et sera en tête de la grille MotoGP pour la première fois de sa carrière. Il compte à son palmarès trois podiums MotoGP à Assen, avec deux troisièmes places en 2011 et 2012 puis une seconde place en 2014.

S’il n’avait pas servi de lièvre à son compatriote, Rossi aurait peut-être pu finir en pole position mais était avant tout satisfait de se qualifier en première ligne, d’autant plus que son coéquipier Jorge Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP) et Marc Márquez (Repsol Honda Team), les deux seuls pilotes qui le précèdent au classement général, en seront absents, une situation qui offre à Rossi une bonne opportunité de s’imposer aux Pays-Bas pour la deuxième année consécutive.



Dans le sillage de Rossi et de Dovizioso pour son dernier tour, Redding a terminé à plus d’une seconde de la pole mais fera sa toute première apparition sur la première ligne de la grille MotoGP.



Tombé dans le virage n°8, Marc Márquez (Repsol Honda Team) s’est immédiatement relevé pour s’empresser de trouver un scooter sur la route de service qui longe la piste et rentrer au box à toute vitesse, repartir sur sa seconde RC213V et limiter les dégâts en s’offrant la quatrième position devant Cal Crutchlow (LCR Honda) et Yonny Hernández (Aspar MotoGP Team).



La troisième ligne accueillera les frères Pol Espargaró (Monster Yamaha Tech3) et Aleix Espargaró (Team Suzuki Ecstar) ainsi que Danilo Petrucci (Octo Pramac Yakhnich), auteur du dixième temps mais promu d’une position en raison de la pénalité infligée à Andrea Iannone (Ducati Team).

Sanctionné pour sa collision avec Lorenzo à Barcelone, ce dernier savait depuis le GP de Catalogne qu’il partirait dernier à Assen et a donc fait le pari de rouler sur pneus intermédiaires plutôt que sur pneus pluie. L’Italien a signé le neuvième temps mais partira bien de la dernière position pour la course de dimanche.

Sur la piste où il s’était fracturé la clavicule gauche en 2013, Jorge Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP) n’a pas pris de risque mais ne sera que dixième sur la grille de départ, devant Maverick Viñales (Team Suzuki Ecstar), qui est tombé quelques instants après avoir quitté la pit-lane. Les deux Espagnols retrouveront en quatrième ligne leur compatriote Héctor Barberá (Avintia Racing).

Absent de la Q2, Dani Pedrosa (Repsol Honda Team) n’avait été que sixième en Q1 et partira en quinzième position.

Grille de départ : 





Source MotoGp.com

_________________
avatar
the pat
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 8690
Age : 55
Localisation : Redessan
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.libertemoto30.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimanche 25 juin - MotoGp - Grand Prix des Pays Bas - Motul TT Assen

Message  the pat le Dim 26 Juin - 19:59



Miller réussit l’exploit au Motul TT Assen.



L’Australien s’est imposé sur Marc Márquez dans un sprint de douze tours qui a suivi un drapeau rouge provoqué par une pluie torrentielle.

Circuit chargé d’histoire et seule piste à avoir figuré au calendrier des Grands Prix chaque année depuis la création du Championnat du Monde en 1949, le TT Circuit Assen a de nouveau été le théâtre d’un moment historique à l’occasion de la huitième manche de la saison 2016 et a couronné un nouveau vainqueur en MotoGP, Jack Miller (Estrella Galicia 0,0 Marc VDS). 

Suite à ce que la Direction de Course ait interrompu la course initiale par drapeau rouge au bout de quatorze tours, en raison d’une trop grande quantité d’eau sur la piste, les pilotes ont dû regagner la pit-lane et se préparer à repartir pour un sprint de douze tours, à disputer sur piste mouillée. Absent de la grille, le Colombien Yonny Hernández (Aspar MotoGP Team) avait frôlé l’exploit en réalisant une surprenante échappée en solitaire dans la première épreuve, malheureusement interrompue par une chute dans le douzième tour, peu avant que la Direction de Course ne juge les conditions trop dangereuses pour continuer.

Huitième sur la grille pour la reprise, Miller a réalisé un superbe départ pour tout de suite rejoindre les pilotes de la première ligne, Andrea Dovizioso (Ducati Team), Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) et Danilo Petrucci (Octo Pramac Yakhnich), qui étaient en tête avant le drapeau rouge. Dans des conditions particulièrement difficiles, les chutes se sont rapidement enchaînées, en commençant dès le premier tour avec celles de Dani Pedrosa (Repsol Honda Team) puis de Cal Crutchlow (LCR Honda), suivies le tour suivant par celles de Dovizioso, qui suivait Rossi en tête, et de Bradley Smith (Monster Yamaha Tech3).



Vainqueur de l’épreuve en 2015, Rossi a lui aussi fini par partir à la faute, dans le troisième tour, laissant la première position à Marc Márquez (Repsol Honda Team). Face à une excellente opportunité de creuser l’écart au Championnat puisque Rossi abandonnait et que Jorge Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP) évoluait en queue de peloton, Márquez n’a pas pris de risque et n’a pas forcé une fois qu’il s’est retrouvé derrière Miller, qui passé devant l’Espagnol dès le cinquième tour.



Le vice-Champion du Monde Moto3 2014, arrivé en MotoGP en 2015, n’allait de toute façon laissé aucune chance à Márquez et a creusé l’écart pour s’offrir une sensationnelle première victoire en MotoGP et rejoindre Casey Stoner, Wayne Gardner ou encore Mick Doohan dans le prestigieux club des Australiens qui se sont imposés en catégorie reine. Il s’agissait en plus de la première victoire d’un pilote indépendant en catégorie reine depuis celle de Toni Elías au Portugal en 2006, la première de l'équipe de Marc van der Straten en MotoGP.



En s’assurant la seconde place alors que Rossi finissait sur un troisième résultat blanc en huit courses et que Lorenzo terminait dixième après avoir été en grande difficulté avant comme après le drapeau rouge, Márquez confortait son statut de leader du classement MotoGP 2016 avec désormais vingt-quatre points d’avance sur le Majorquin et quarante-deux sur Rossi.



Présent dans le quatuor de tête avec Rossi, Dovizioso et Petrucci avant le drapeau rouge, Scott Redding (Octo Pramac Racing) a manqué son deuxième départ mais est petit à petit revenu sur Pol Espargaró (Monster Yamaha Tech3) pour lui dérober la troisième place dans l’avant-dernier tour et s’offrir un deuxième podium en catégorie reine après sa troisième place à Misano en 2015.

Dernier sur la grille initiale suite à la pénalité qui lui avait été imposée pour avoir percuté Lorenzo à Barcelone, Andrea Iannone (Ducati Team) a chuté juste avant le drapeau rouge alors qu’il était remonté à la cinquième place mais a pu prendre part à la seconde épreuve et a fini cinquième, huit secondes derrière Pol Espargaró.

Héctor Barberá (Avintia Racing), Eugene Laverty (Aspar MotoGP), Stefan Bradl (LCR Honda), Maverick Viñales (Team Suzuki Ecstar), Lorenzo, Tito Rabat (Estrella Galicia 0,0 Marc VDS), Pedrosa et Smith, repartis après leurs chutes respectives, étaient les seuls autres pilotes à rallier l’arrivée.

Candidat à la victoire dans la première épreuve comme dans la deuxième, Petrucci a fini par rejoindre Dovizioso et Rossi sur la liste des pilotes à avoir abandonné, suite à un problème technique.




Résultats de la course :




Classement Général après 8 courses :






Source MotoGp.com

_________________
avatar
the pat
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 8690
Age : 55
Localisation : Redessan
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.libertemoto30.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimanche 25 juin - MotoGp - Grand Prix des Pays Bas - Motul TT Assen

Message  Latabase le Lun 27 Juin - 21:23




Nakagami tient enfin sa première victoire

Le Japonais s’est imposé en solitaire au Motul TT Assen, devant Johann Zarco et Franco Morbidelli.



Takaaki Nakagami (Idemitsu Honda Team Asia) aura dû attendre son 111e Grand Prix pour enfin gravir la plus haute marche du podium et l’a fait en s’offrant une superbe victoire en solitaire dans la Cathédrale d’Assen, lors de la huitième manche du Championnat du Monde Moto2™ 2016.
 
Le Japonais, qui était passé très près de la victoire à plusieurs reprises en 2013, lorsqu’il avait réalisé une série de quatre secondes places, a réalisé un bon départ depuis la deuxième ligne et n’a pas tardé à attaquer pour se rapprocher de la première position, qu’il a prise à Franco Morbidelli (Estrella Galicia 0,0 Marc VDS) dans le dixième tour et n’a ensuite plus lâchée, creusant tout de suite l’écart pour compter jusqu’à trois secondes d’avance.
Bousculé en début d’épreuve, Johann Zarco (Ajo Motorsport) était quatrième au moment où Nakagami est passé en tête et s’est alors empressé de se défaire de Tom Lüthi (Garage Plus Interwetten) puis de Morbidelli, qui a cependant tenu tête au Champion en titre durant plusieurs tours avant de s’avouer vaincu. Une fois débarrassé de l’Italien, Zarco a tenté jusqu’au bout de revenir sur Nakagami mais n’y est pas parvenu et était à près de deux secondes du Japonais au moment où la Direction de Course a arrêté l’épreuve par drapeau rouge, pour cause de pluie, à un tour et demi de l’arrivée. Nakagami devenait alors le deuxième Japonais de l’histoire à s’imposer en Moto2™ après le triomphe de Yuki Takahashi avec Tech3 à Barcelone en 2010.
En finissant deuxième alors que Sam Lowes (Federal Oil Gresini Moto2) et Álex Rins (Páginas Amarillas HP 40) prenaient respectivement les quatrième et sixième places, Zarco réalisait une excellente opération au classement général, dont il reprenait la tête en étant à égalité de points avec Rins et en ayant cinq petites longueurs d’avance sur Lowes.
Dans le Top 5 quatre fois en sept courses avant son arrivée aux Pays-Bas, Morbidelli concrétisait une belle progression et s’offrait son premier podium de la saison et le deuxième de sa carrière après avoir fini troisième à Indianapolis en 2015.
Très bien parti depuis la pole, Lüthi a réussi à tenir en première position en début de course mais a progressivement perdu du terrain et a fini par chuter à cinq tours d’arrivée, alors qu’il occupait la quatrième place. Le Suisse demeure quatrième du classement général mais se retrouve à 33 points de Zarco et Rins tandis que Nakagami et Morbidelli sont respectivement à 48 et 60 des co-leaders. 
Lorenzo Baldassarri (Forward Team) a pris la cinquième place après avoir perdu son duel face à Lowes tandis que Simone Corsi (Speed Up Racing), Álex Márquez (Estrella Galicia 0,0 Marc VDS), Dominique Aegerter (CarXpert Interwetten), qui était qualifié en première ligne, et Jonas Folger (Dynavolt Intact GP) ont fini derrière Rins, de la septième à la dixième places.
Xavier Siméon (QMMF Racing) a pour sa part pris la onzième place et se relançait après avoir abandonné au Mugello comme à Montmeló.






Classement général







_________________
avatar
Latabase
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 1120
Age : 55
Localisation : Castillon du Gard
Date d'inscription : 08/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimanche 25 juin - MotoGp - Grand Prix des Pays Bas - Motul TT Assen

Message  Latabase le Lun 27 Juin - 21:38



Bagnaia, Mahindra et Aspar triomphent au Dutch TT

L’Italien s’est imposé sur ses compatriotes Fabio di Giannantonio et Andrea Migno suite à un brillant finish à Assen.



Francesco Bagnaia (Aspar Mahindra Team Moto3) a décroché la première victoire de sa carrière en Grand Prix d’une manière exceptionnelle au Motul TT Assen, doublant deux de ses compatriotes dans la dernière chicane pour signer la toute première victoire de Mahindra en Grand Prix et la première du team Aspar en Moto3™ depuis 2012.
Parti dixième, le jeune Italien, qui était déjà monté sur le podium trois fois cette saison, a été l’un des principaux protagonistes d’un groupe de tête qui comptait une douzaine de pilotes en début de course et est resté extrêmement compact jusqu’à l’arrivée. Installé en cinquième position dans le dernier tour au moment d’aborder le dernier secteur, Bagnaia a parfaitement jugé ses dépassements et a passé Fabio di Giannantonio (Gresini Racing Moto3) dans la première partie de la chicane pour ensuite s’imposer sur le fil devant Andrea Migno (SKY Racing Team VR46).
Passé sur une zone verte, hors des limites de la piste, sur l'un de ses dépassements dans le dernier tour, Migno a été relégué à la troisième place après le drapeau à damier mais faisait quand même sa première apparition sur le podium tandis que Di Giannantonio obtenait une deuxième seconde place après celle qu’il avait décrochée au GP d’Italie. 
 Un dernier tour spectaculaire en Moto3™ 26/06/2016
Revivez le dernier tour décisif de la course Moto3™ au Motul TT Assen.
Également en lice pour la victoire dans le dernier tour, Romano Fenati (SKY Racing Team VR46) et Niccolò Antonelli (Ongetta-Rivacold) ont été les grands perdants de la fin de la course et complétaient un Top 5 100% italien devant Jules Danilo (Ongetta-Rivacold). Parti quatorzième, juste derrière son coéquipier, le Français a réalisé une brillante course pour s’offrir son meilleur résultat en date et finir à moins de deux dixièmes de seconde du vainqueur, confirmant les progrès affichés depuis le début de la saison.
Nicolò Bulega (SKY Racing Team VR46) a fini une demi-seconde derrière, en septième position, devant Joan Mir (Leopard Racing), Bo Bendsneyder (Red Bull KTM Ajo), Lorenzo Dalla Porta (Estrella Galicia 0,0) et Philipp Öttl (Schedl GP Racing). 
Présent dans le groupe de tête en fin d'épreuve, Brad Binder (Red Bull KTM Ajo) est sorti de piste suite à un contact avec un autre pilote et a terminé treizième. Le Sud-Africain conserve une avance conséquente au classement général, de 48 points sur Jorge Navarro, qui récupère d’une double fracture de la jambe et était remplacé par Dalla Porta, et de 58 points sur Fenati.
En pole position, Enea Bastianini (Gresini Racing Moto3) est parti à la faute en touchant la roue arrière de l’un de ses adversaires dans le groupe de tête, à trois tours de l’arrivée. C’est la treizième fois d’affilée que le pilote qualifié en pole manquait de s’imposer en Moto3™, depuis la pole et la victoire de Bastianini à Misano en 2015.
Toujours aussi malchanceux, Fabio Quartararo (Leopard Racing) était bien présent dans le groupe de tête mais n’a pas pu éviter de percuter la moto de Gabriel Rodrigo (RBA Racing Team), tombé juste devant lui dans le deuxième tour.
Seulement seizième sur la grille suite à une chute en qualifications et alors qu’il avait dominé les essais libres, le rookie espagnol Arón Canet (Estrella Galicia 0,0) a réussi à remonter jusqu’à la septième place mais a fini par chuter en highside dans le virage n°16. Percuté par la moto de son compatriote, Juanfran Guevara (RBA Racing Team) a lui aussi été contraint à l’abandon. Alexis Masbou (Peugeot MC SaxoPrint) et Tatsuki Suzuki (CIP-Unicom Starker), qui se battaient pour la quatorzième place, ont chuté ensemble un peu plus tard, juste après avoir passé le cap de la mi-course.






_________________
avatar
Latabase
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 1120
Age : 55
Localisation : Castillon du Gard
Date d'inscription : 08/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimanche 25 juin - MotoGp - Grand Prix des Pays Bas - Motul TT Assen

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum