Le Yamaha Racing GMT 94 Michelin, sacré Champion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Yamaha Racing GMT 94 Michelin, sacré Champion

Message  René le Jeu 24 Sep - 19:42






Le Yamaha Racing GMT 94 Michelin décroche sa deuxième couronne mondiale, dix ans après son premier titre de Champion du Monde FIM d’Endurance en 2004.
Le Suzuki Endurance Racing Team décroche sa première victoire de la saison aux 24 Heures Moto au Mans, finale du Championnat du Monde FIM d’Endurance 2014. Même si le titre de Champion du Monde FIM d’Endurance leur échappe après quatre années consécutives en tête du classement mondial, Vincent Philippe, Anthony Delhalle et Erwan Nigon et l’équipe de Dominique Méliand bouclent une saison délicate par une victoire éclatante. Ils cumulent sur cette course de 24 heures le maximum de points en s’imposant à l’arrivée et sur les classements intermédiaires de 8 heures et de 16 heures. Le Suzuki Endurance Racing Team a pris le commandement en début de soirée après la chute de Fabien Forêt au guidon de la machine du Team SRC Kawasaki. La ZX-10R officielle, aussi pilotée par Gregory Leblanc et Matthieu Lagrive, venait de passer un peu plus de 200 tours en tête de la course.
L’équipe du Yamaha Racing GMT 94 Michelin est l’autre héroïne de cette course épique au Mans. Arrivés en tête du classement provisoire, David Checa, Kenny Foray et Mathieu Gines ont tenu le rythme imposé en tête par le Suzuki Endurance Racing Team. La course avait pourtant débuté en fond de classement pour l’équipe de Christophe Guyot suite à l’accrochage et la chute de David Checa dès le premier tour. A l’attaque durant tout le reste de la course, le Yamaha Racing GMT 94 Michelin décroche sa deuxième couronne mondiale, dix ans après son premier titre de Champion du Monde FIM d’Endurance en 2004.
Troisième, le Monster Energy Yamaha YART a aussi été une actrice du grand spectacle au Mans avec Broc Parkes, Michael Laverty et Sheridan Morais. Auteurs de tours de piste époustouflants, ils ont été un peu retardés dimanche matin par une chute. Les deux premiers Superstock pointent 4e et 5e à l’arrivée. Le Qatar Endurance Racing Team a dominé les débats avec Anthony West, Alex Cudlin et Mashel Al Naimi. La Kawasaki qatarie devance de deux tours le Junior Team LMS Suzuki avec Baptiste Guittet, Etienne Masson et Gregg Black. Très régulière cette saison, le Junior Team LMS Suzuki managée par Damien Saulnier décroche la Coupe du Monde FIM d’Endurance 2014 devant le Qatar Endurance Racing Team. Le Starteam PAM Racing,
déjà remarqué à Oschersleben, complète le podium Superstock au Mans avec Claude Lucas, Jonathan Hardt et Kevin Longearet.
Sixième au scratch, la Honda National Motos de Greg Junod, Arturo Tizon et Olivier Four termine au pied du podium Formula EWC devant le Team R2CL retardés par des chutes. Il faut aussi saluer la persévérance du Bolliger Team Switzerland, longtemps dans le Top5 avant un problème de surchauffe. La nuit a été fatale à deux des grands favoris à la victoire. Retardé à partir de la mi-course par des problèmes de boîte de vitesses, Honda Racing abandonne peu avant 7 h du matin. Julien Da Costa, Sébastien
Gimbert et Freddy Foray avaient réussi à se caler en deuxième position dans le sillage du Suzuki Endurance Racing Team. Peu avant la fin de la première heure, Sébastien Gimbert avait pourtant chuté alors qu’il vient de prendre son relais. D’abord retardé par une chute de Fabien Forêt en début de nuit, le Team SRC Kawasaki disparaît du classement peu après la Honda Racing. La Kawasaki ZX-10R est trop endommagée pour reprendre la piste après une nouvelle chute en cours de nuit.
On aura aussi rarement vécu un début de course aussi fou. Une série d’accrochages dès le premier tour ont renvoyé quelques teams en fond de classement dont le Yamaha Racing GMT 94 Michelin. Puis Sylvain Barrier sur la BMW Open du Penz13.com Racing Team a pris la tête de la course devant les ténors de la catégorie Formula EWC. Cette machine, hors classement, termine 7e au scratch. La météo a aussi joué un rôle prépondérant. Les pluies intermittentes et la piste piègeuse durant une bonne partie de la course ont imposé de nombreux changements de pneumatiques.

Ils ont dit…
Vincent Philippe, pilote du Suzuki Endurance Racing Team
« Ça fait 11 ans que je n’ai pas gagné ici et l’année 2014 a été difficile pour le SERT et pour moi. Vendredi, on n’aurait pas parié sur notre victoire mais il faudra encore compter sur nous en 2015 »
Erwan Nigon, pilote du Suzuki Endurance Racing Team
« C’est ma première victoire sur une course de 24 heures. Je salue le boulot de toute l’équipe et de mes coéquipiers. La piste était piègeuse et on a su éviter les erreurs »
Anthony Delhalle, pilote du Suzuki Endurance Racing Team.
« Ca fait plaisir de gagner à la maison. J’habite à 15 mn du circuit. Je regarde les pilotes sur le Bugatti depuis que je suis gamin. Ça fait 3 fois que je tente la victoire et ça finit par payer »
Dominique Méliand, Team manager du Suzuki Endurance Racing Team
« C’est un peu tôt pour parler de 2015 mais cette victoire en fin de saison va nous ouvrir quelques portes. Nous avons déjà reçu les félicitations du Japon »
David Checa, pilote du Yamaha Racing GMT 94 Michelin
« Cette course été très dure. J’étais par terre après 24 secondes et je suis champion du Monde après 24 heures. On est champion sans victoire mais on l’a cherché sur chaque course. C’est ça le plus important »
Mathieu Gines, pilote du Yamaha Racing GMT 94 Michelin
« C’est une aventure humaine extraordinaire »
Christophe Guyot, team manager du Yamaha Racing GMT 94 Michelin
« On savait que le SERT était un adversaire difficile mais nous sommes des compétiteurs. On s’est donc battus jusqu’au bout »
Mashel Al Naimi, pilote de la Kawasaki du Qatar Endurance Racing Team
« C’est ma première victoire sur une course de 24 heures. Je salue la performance d’Anthony qui a placé la barre très haut dès le départ. »
Anthony West, pilote de la Kawasaki du Qatar Endurance Racing Team
« J’ai pris un très bon départ mais je ne m’attendais pas à me retrouver devant toutes les Formula EWC. Mais si j’avais su que la course serait aussi difficile, je serais parti moins fort au départ »
Baptiste Guittet, pilote du Junior Team LMS Suzuki
« Notre objectif était le titre mais une j’ai fait une petite erreur ce matin et ça nous a couté deux tours »
Etienne Masson, pilote du Junior Team LMS Suzuki
« Les pilotes du QERT étaient au dessus du lot. On ne pouvait pas suivre Anthony qui a fait un premier relais de folie »
Gregg Black, pilote du Junior Team LMS Suzuki
« C’est pour moi une saison réussie avec le titre en Championnat de France Superbike Stock et la Coupe du Monde Superstock »
Sylvain Barrier, auteur du meilleur tour en course sur la Penz13.com Racing Team
« C’était génial. On avait une moto parfaite et facile à piloter. J’ai pris la tête au départ sans me poser de questions. On était là juste là pour préparer le projet BMW pour l’année prochaine »

avatar
René
Honorable membre
Honorable membre

Masculin
Nombre de messages : 612
Age : 58
Localisation : vallerargues
Date d'inscription : 23/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Yamaha Racing GMT 94 Michelin, sacré Champion

Message  the pat le Jeu 24 Sep - 19:55

Je crois que tu as un an de retard. Ils ont été champion du monde d’endurance en 2014. Cette année c'est le SERT avec Suzuki qui est Champion du monde 

_________________
avatar
the pat
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 8655
Age : 55
Localisation : Redessan
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.libertemoto30.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Yamaha Racing GMT 94 Michelin, sacré Champion

Message  the pat le Jeu 24 Sep - 20:02

the pat a écrit:Je crois que tu as un an de retard. Ils ont été champion du monde d’endurance en 2014. Cette année c'est le SERT avec Suzuki qui est Champion du monde 

Et ta photo date du 21.09.2014 et c'était au Mans

_________________
avatar
the pat
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 8655
Age : 55
Localisation : Redessan
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.libertemoto30.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Yamaha Racing GMT 94 Michelin, sacré Champion

Message  the pat le Jeu 24 Sep - 20:04

the pat a écrit:
the pat a écrit:Je crois que tu as un an de retard. Ils ont été champion du monde d’endurance en 2014. Cette année c'est le SERT avec Suzuki qui est Champion du monde 

Et ta photo date du 21.09.2014 et c'était au Mans

Tu es sur d'y être allé au Castellet ? 

_________________
avatar
the pat
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 8655
Age : 55
Localisation : Redessan
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.libertemoto30.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Yamaha Racing GMT 94 Michelin, sacré Champion

Message  René le Jeu 24 Sep - 20:27

excellent   je pense que tu peux supprimer le post   MDR
avatar
René
Honorable membre
Honorable membre

Masculin
Nombre de messages : 612
Age : 58
Localisation : vallerargues
Date d'inscription : 23/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Yamaha Racing GMT 94 Michelin, sacré Champion

Message  René le Jeu 24 Sep - 20:56

[size=32]Bol d’Or 2015 : La renaissance du bonheur. Titre mondial pour le SERT. Victoire pour Kawasaki.[/size]


Le 79 ème Bol d'Or, édition 2015, est terminé dans le bonheur. Victoire d'une Kawasaki, la quatrième d'affilée, la onzième au total. Quatorzième titre pour le SERT de Dominique Méliand. Une émotion colossale, un public colossal, une course colossale.
Premier succès de ce bol « Renaissance au Ricard », le public. Officiellement 70 000 spectateurs sur les trois jours, chiffre invérifiable bien sûr, qui ne signifie pas 70 000 payants puisqu’un spectateur qui paie pour les trois jours est compté trois fois, mais c’est clair, le public est revenu, les dernières  éditions glauques et vides à Magny Cours sont terminées.
Ensuite, si la bagarre pour la gagne a été relativement effacée par la Kawasaki No 11 du SRC qui n’avait que la victoire pour  objectif, mais il ya eu quand même en tête la Honda officielle No 11 et surtout, durant de longues heures deux « du m’ »,  la Suzuki du SERT, bref il ya eu aussi grosse lutte pour le Bol lui-même.
Enfin, le titre mondial était en jeu, entre deux motos, la Suzuki du SERT et la Yamaha du GMT 94, qui a chuté dans le premier tour et est remontée de la cinquante troisième place à la deuxième à l’arrivée !
Une course dure, sportivement parlant, même ans une goutte de pluie, il ya 33 motos encore classées à l’arrivée sur 55 au départ !
Des abandons notoires, la Yamaha du Yart, la Honda officielle, et finalement suspense jusqu’à l’arrivée, les spectateurs ont réenvahi les gradins, soleil tapant, what else ?
Drapeau à damiers.
La Kawasaki du SRC gagne le Bol d’Or, elle était venue pour ça.
La Yamaha GMT 94 ne gagne pas le titre, mais elle s’est fantastiquement battue pour terminer deux.
La Suzuki du SERT remporte le titre mondial, c’est le quatorzième de Dominique Méliand qui confie avoir les larmes aux yeux. On ajoutera même que c'est sa quinzième victoire au Bol d'Or…
On a su que sa moto a eu besoin de beaucoup de mise au point en début d’année, son titre est d’autant plus méritoire.
Il peut se lâcher enfin, offre son titre au public, à qui il aura tellement donné et depuis si longtemps. 35 ans de présence ça compte !
Grosse émotion.
La moto No quatre, une Kawasaki ZX 10 R, comme celle qui gagne le scratch, gagne en Superstock.
Bref, le jour où Kawa est aussi champion du monde en WSBK avec Jonathan Rea, c’est un beau jour.
Voilà, c’est fini, et c’est fini en beauté.
La renaissance du Bol au Ricard est une réussite totale. 45 000 personnes ont fait le déplacement, ce qui donne près de 100 000 personnes spectateurs pour les 3 jours…
avatar
René
Honorable membre
Honorable membre

Masculin
Nombre de messages : 612
Age : 58
Localisation : vallerargues
Date d'inscription : 23/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Yamaha Racing GMT 94 Michelin, sacré Champion

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum