samedi 25 août - Les Motards en colère peignent des « R » devant les radars dans l'Aube et le Vaucluse

Aller en bas

samedi 25 août - Les Motards en colère peignent des « R » devant les radars dans l'Aube et le Vaucluse

Message  the pat le Lun 27 Aoû - 20:27





Dans l'Aube : Lavau - Près de 300 Motards en colère ont peint des « R » sur la rocade et à La Belle-Épine pour signaler les radars les plus rentables de l'Aube



Les Motards en colère avaient dit qu'ils le feraient, ils l'ont fait. Fort de 210 motos, soit près de trois cents motards si l'on compte les passagers, ils ont pris possession, hier après-midi, de la rocade de Troyes, et de l'UTT où le rassemblement s'est organisé jusqu'au pont de Lavau.
Là, peu avant le radar tout neuf qui trône devant Gedimat, ils se sont arrêtés, bloquant totalement la circulation, le temps de peindre trois grands « R » sur la chaussée, soit un sur chaque voie et un sur la bande d'accélération qui vient de Lavau.
L'objectif étant, évidemment, de prévenir les usagers de la route qu'un radar automatique les attend deux cents mètres plus loin, un radar qui n'est aujourd'hui signalé que par un radar pédagogique, souvent détraqué, situé deux kilomètres en amont. « C'est un acte de désobéissance civique, assure Lucien Pastor, porte-parole des Motards en colère de l'Aube. On va signaler tous les radars qui ne le sont pas aujourd'hui. »
Pourquoi ? « Parce qu'ils sont normalement situés dans une zone de danger, il faut donc signaler cette zone de danger », répond Lucien Pastor.
Pour lui, et pour la Fédération des Motards en colère, un bon radar est un radar qui ne flashe personne parce que chacun a intégré qu'il était placé à un endroit où il est évident qu'il faut respecter les limites de vitesse.


Un autre « R » à La Belle-Épine


« Et qu'on ne vienne pas nous dire que l'on prêche pour nous, ce sont des radars qui flashent par-devant », souligne-t-il.Les motos n'étant équipées que d'une plaque d'immatriculation à l'arrière, elles ne risquent effectivement rien de ce type de radar. « C'est un acte vraiment civique », assure Lucien Pastor qui invite les automobilistes, et leurs associations, à rejoindre le mouvement des Motards en colère.


Des automobilistes indulgents


Sur la rocade, plusieurs automobilistes ont d'ailleurs félicité les motards, même parmi ceux qui ont été coincés dans l'impressionnant bouchon qui s'est formé derrière la manifestation.
Après leurs travaux de peinture à Lavau, les Motards en colère se sont rendus à La Belle- Épine, sur la route départementale 960, pour signaler un autre radar automatique dépourvu de panneau d'avertissement.
L'impression de « R » devant chaque radar non signalé devrait être bientôt généralisée à toute la France.
« C'est un mouvement national. À l'appel de la fédération, chaque département se mobilise. » La semaine dernière, plusieurs motards aubois ont ainsi prêté main-forte à leurs collègues de l'Yonne.




Dans le Vaucluse:

Dans le Vaucluse, les volontaires sont attendus par la FFMC84 à 14h00, place de Verdun à Cavaillon (devant le local de la FFMC/AMDM), pour se rendre en cortège place Pie, à Avignon. Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues, militants FFMC comme simples sympathisants, usagers de la route lassés du tout répressif.

« Si les radars ont bien TOUS vocation à éviter les accidents de la route, ils doivent être signalés, argue l’association de motards. La décision de démonter les panneaux radars n’a donc rien à voir avec la sécurité (…). Les citoyens usagers de la route ont désormais le devoir de palier l’inconstance des pouvoirs publics et de remplacer les panneaux manquants par une signalisation appropriée qui attirera l’attention sur la dangerosité du lieu abordé. » Ce à quoi s’emploient donc les antennes départementales de la FFMC.

Appel à la désobéissance civique
Au-delà de ces actions ponctuelles, la FFMC
« appelle à la désobéissance civique : les mesures prises ces dernières années à grands coups de déclarations s’appuyant sur des chiffres "arrangés" n’ont pas de sens. Qu’il s’agisse du gilet jaune obligatoire dans les voitures, des grandes plaques pour les motos, de l’allumage des feux diurnes, du démontage des panneaux radars, des radars dits "pédagogiques", etc… et dernièrement de l’éthylotest obligatoire, rien, ni aucune étude sérieuse n’est venu corroborer l’utilité de ces décisions qui au final n’ont profité qu’à quelques entreprises privées manifestement influentes. »

Pour l’association, aucune des mesures décriées n’est apte à pérenniser une baisse de la mortalité routière, régulière depuis 40 ans. « Ce sont la responsabilisation et la formation des usagers, l’amélioration des véhicules et des infrastructures qui continueront à avoir des effets à long terme, estime-t-elle. La répression n’est qu’une mauvaise solution à un problème que les citoyens usagers de la route ont eux-mêmes déjà cerné. »



Source : l'Est Eclair

Source : MotoMag.com

_________________
avatar
the pat
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 8684
Age : 55
Localisation : Redessan
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.libertemoto30.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: samedi 25 août - Les Motards en colère peignent des « R » devant les radars dans l'Aube et le Vaucluse

Message  cocazero le Mer 29 Aoû - 19:24

salut à tous , revenant de vacances en Auvergne , j ai vu que là-bas aussi les radars piegeux sont aussi marque d un R encadré d un triangle sur la route . Ça se généralise d après les dire de potes basé un peut partout .

_________________
L important n est pas la destination mais le trajet pour y aller
avatar
cocazero
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 1089
Age : 50
Localisation : Mons
Date d'inscription : 19/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum