VOXAN - VX 10 - 2010 - PRESENTATION

Aller en bas

VOXAN - VX 10 - 2010 - PRESENTATION

Message  the pat le Mar 8 Déc - 6:50





C’est dans les tempêtes que les plus courageux osent sortir les voiles. Quelle meilleure image pourrait seoir à la nouvelle Voxan ?!? La marque française à beau traverser une nouvelle bourrasque financière, cela ne l’empêche pas de continuer l’aventure et de présenter un nouveau modèle : le VX 10. Pourquoi 10 ? Car il s’agit du dixième modèle né de l’usine d’Issoire. Un engin comme sait les faire Voxan : Plein de style, d’originalité, quitte à choquer comme l’ont fait le Cafe Racer ou la Black Magic. C’est sûr qu’avec son double optique superposé, le regard du VX 10 a de quoi interpeller à chaque feu rouge. Mieux vaut se poser à la terrasse d’un café pour mieux le détailler. Car il ne faut pas s’arrêter à sa silhouette décalée – on dirait presque une Black Magic qui a été projeté avec violence dans le futur. Désinvolte, audacieux, l’engin s’intercale entre le roadster et le streetfighter. Selle à double étages, double pots sous la selle, nouveau tableau de bord, clignos à leds et pneus Pilot Power… Il a de la gueule, un gros twin dont le comportement a toujours été élogieux, mais il ne tombe pas dans la surenchère d’équipements sportifs. Sur le roadster français, pas d’étriers radiaux, de bras oscillant de compèt’ et de 150 chevaux furieux. Le VX 10 ne compte pas sur un équipement d’hypersport pour donner du plaisir. Il fait confiance à ses géniteurs, à son twin pêchu et son châssis qui devrait être calé joueur sans être trop sportif. Le train avant est tout de même sérieux (il n’est simplement pas à la mode) avec sa fourche inversée de 43 mm de diamètre et des étriers Brembo à 4 pistons. Par rapport à un tout radial de SBK, ça vous évitera un valdingue si vous ne savez pas vous servir d’un freinage de ouf sur sol gras.

Plaira, plaira pas ? Il est certain que le Voxan VX 10 a du style, et il y a fort à parier que cela attisera la curiosité pour beaucoup, une certaine méfiance pour d’autres. A plus de 12 000 euros, l’Auvergnat s’adresse déjà à une certaine clientèle… exigeante mais qui sait apprécier les belles choses.









Moteur :
- Bicylindre en V à 72°, 4 temps
- Refroidissement liquide
- Injection Ø 54 mm
- 2 ACT
- Taux de compression : 10.5 : 1
- 4 soupapes par cylindre
- 996 cc (98 x 66 mm)
- 100 ch à 8000 tr/min
- 8.4 mkg à 6500 tr/min


Train avant :
- Fourche téléhydraulique inversée Ø 43 mm, déb : 120 mm
- 2 disques Ø 320 mm, étriers à 4 pistons
- Roue AV : 120 / 70 - 17"

Train arrière :
- Mono-amortisseur sous le moteur, déb : 120 mm
- 1 disque Ø 245 mm, étrier à 2 pistons
- Roue AR : 180 / 55 - 17"

Transmission
- Boîte à 6 rapports
- Transmission secondaire par chaîne


Chassis :
- Cadre : Double épine dorsale tubulaire acier/aluminium
- Réservoir : 18.6 litres
- Hauteur de selle : 800 / 760 mm
- Longueur : 2100 mm
- Largeur : 790 mm
- Hauteur : 1110 mm
- Empattement : 1475 mm
* Poids :
- tous pleins faits : 221 kg




PRIX : 12490€ ( ± 81907F )


M.B - Photos constructeur

_________________
avatar
the pat
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 8668
Age : 55
Localisation : Redessan
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.libertemoto30.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum